Comptabilisation de la TVA - lors d'un achat et lors d'une vente de marc...



Comme on l’a démontré dans le cours précédent, la TVA est neutre pour l’entreprise. Donc, cela signifie que la TVA n’est pas une charge pour l’entreprise puisque c’est le consommateur final qui la paye intégralement. De même, il ne s’agit pas d’un produit puisque c’est à l’État que revient la taxe en question.

Si la TVA n’est ni charge, ni produit, alors elle est forcément, soit une dette envers l’État quand il s’agit d’une TVA à payer (qui doit donc figurer au passif du bilan), soit une créance quand il s’agit d’une TVA à récupérer de l’État (à figurer à l’actif du bilan).

Dans le cas d’achat de marchandises, si on reprend l’exemple du menuisier, comment va-t-il procéder pour enregistrer son achat dans sa comptabilité ?
Le menuisier a effectué l’opération suivante :
- Achat du bois au prix de 150€ HTVA, avec une TVA de 21% (31,5€). (Supposons que le menuisier dispose d’un délai de paiement pour ses factures).
Dans cette opération, on a une dette envers le fournisseur (l’agriculteur) qui s’élève au prix total (TVA comprise) de la facture : 150€+31,5€=181,5€. Cette augmentation de dette doit être enregistrée au crédit du compte passif « Fournisseurs » en contrepartie, on a :
- une augmentation de charges qui doit s’enregistrer au débit du compte « Achat de marchandises ». Cette augmentation s’élève au prix hors TVA de la marchandise.
- une augmentation de créance représentée par le compte d’actif « TVA à récupérer ».

Dans le cas de vente de marchandises, la deuxième opération que le menuisier effectue est la suivante :
- vente de marchandises (une armoire) à un client au prix HTVA de 250€, plus la TVA de 21% (52,5€). D’abord, on a une créance sur client qui s’élève au prix total de la facture : 302,5€ (250€+52,5€). Cette augmentation de créances doit s’enregistrer au débit du compte actif « Clients ». En contrepartie, on enregistre deux augmentations à la fois :
- une augmentation au niveau des produits, qui doit s’enregistrer au crédit du compte « Vente de marchandises ». Cette augmentation s’élève au prix HTVA de l’armoire (250€). - et une augmentation des dettes, qui doit s’enregistrer au crédit du compte passif « TVA à payer ». Cette augmentation est de 52,5€.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire